Espace membres

À l’initiative du président du Comité de Bassin M. Patrick LECANTE, une tournée a été organisée dans l’ouest le 12 et 13 août, avec le concours de la DEAL et de la DAAF, afin de faire le point sur les thématiques eau et assainissement. L’office de l’eau était également présent.


A Saint-Laurent-du-Maroni, Benoit BIRET, directeur de la SGDE a accueilli le président du Comité de Bassin et lui a fait visiter la nouvelle usine d’eau potable de Saint-Laurent, qui permet de doubler la production d’eau potable sur la commune (8000 m3/j au lieu de 4000 précédemment).

Illustration 1: Usine de traitement d’eau potable de Saint-Laurent-du-MaroniIllustration 2 : Usine de traitement d’eau potable de Saint-Laurent-du-Maroni

Illustrations 1, 2 : Usine de traitement d’eau potable de Saint-Laurent-du-Maroni

Une visite sur le site de la future station d’épuration a permis de constater l’avancement du chantier. La STEP qui permettra de traiter environ 40.000 équivalents-habitants (technique boues activées) devrait être terminée mi-2016.

stepSLMstepSLM2stepSLM3stepSLM4

Illustrations 3, 4, 5, 6 : Nouvelle station d'épuration de Saint-Laurent-du-Maroni

A Apatou, en présence du maire et de ses services techniques, la lagune du bourg a été visitée puis la délégation s’est rendue sur New Campoe (750 habitants). Une unité d’eau potable est sur le point d’être terminée et un château d’eau a été construit. Malheureusement, ces installations ne peuvent pas fonctionner si une solution n’est pas trouvée pour l’électrification de cet écart. La visite du Saut Hermina a permis à la délégation de découvrir les installations touristiques mises en place par l’office du tourisme.

LAGUNE APATOU

llustration 7: Lagune d'Apatou

APATOUu2

APATOU1APATOU3

Illustrations 8: Problématique eau potable sur New Campoe

A Mana, en présence du Sous-Préfet de Saint-Laurent-du-Maroni, M. Vo-Dinh, une réunion avec les services techniques de la commune a permis d’évoquer la programmation des travaux à venir pour permettre aux populations des différents secteurs de la commune, notamment CHARVEIN, d’avoir l’eau potable.

L’ensemble des besoins financiers pour l’adduction en eau potable sur Mana sont estimés par la collectivité à environ 10 millions d’euros.

Après la visite de la lagune du bourg, qui vient de faire l’objet d’une extension, la délégation s’est arrêtée au niveau des bornes-fontaines du bourg (travaux terminés depuis décembre 2014).

lagune MANA

Illustration 9: Visite de la lagune du bourg

bmana

llustration 10: Bornes fontaines de la commune de Mana

Cette tournée a permis d’avoir un aperçu des enjeux stratégiques liés à l’eau et à l’assainissement dans l’ouest de la Guyane.

Ce type de tournée pourrait être à nouveau organisé à l'avenir sur d'autres communes.